Les activités à faire lors d’un voyage au Kirghizistan

0
92

Le Kirghizistan est une destination qui redéfinit la notion d' »aventure ». Outre les lacs de montagne, il en existe d’autres, encore plus captivants, cachés dans les profondeurs du pays. Quant aux personnes qui estimaient les chevaux et les chasseurs d’aigles exclusifs à la Mongolie, elles sont agréablement surpris de découvrir l’éventail illimité d’expériences sur place. Assurément, le Kirghizistan recèle une abondance de trésors inconnus qui offrent de nombreuses perspectives à découvrir pour tous les visiteurs.

Sommaire

La randonnée vers le lac Ala-Kul

Le sentier d’Ala-Kul est actuellement l’un des itinéraires de randonnée les plus réputés du Kirghizistan. Ce trek offre un mélange de cols de montagne, de forêts, de cascades, de séjours immersifs en yourte et d’un lac doté de l’eau la plus séduisante de tout le pays. En kirghize, Ala-Kul se traduit par « lac aux multiples couleurs », un nom qui lui a été donné par les habitants de la région. Des bleus et verts éclatants aux noirs sombres les jours d’orage, les teintes du lac varient en fonction des conditions météorologiques.

La relaxation sur les rives d’Issyk Kul

Pour les personnes en quête de calme, Issyk Kul est la destination parfaite. Situé au bord d’un lac magnifique, il ressemble à un film de science-fiction, avec ses plages de sable rouge et ses eaux qui s’étendent sur des kilomètres. Au loin, des montagnes enneigées encadrent le paysage, conférant au lieu une véritable dimension extraterrestre. Sans surprise, le lac Issyk Kul est l’un des plus profonds du monde, et sa légère salinité en fait une destination très prisée tout au long de l’année. De plus, les activités autour du lac sont très variées: des croisières au coucher du soleil aux excursions en voiture, en passant par le farniente sur la plage.

La découverte des jeux nomades

Le Kirghizistan est un pays très attaché à son héritage et à ses traditions nomades. La pratique d’anciens jeux nomades, qui étaient autrefois monnaie courante, est l’un des moyens utilisés pour maintenir les traditions bien vivantes. Ces jeux offrent un aperçu du passé et une expérience unique de la culture kirghize. Parmi les sports nomades encore pratiqués dans le pays, citons l’Alysh, qui ressemble au judo et est pratiqué aussi bien par les femmes que par les hommes, et l’Er Enish, qui permet aux lutteurs de monter à cheval. Le Shagai, un jeu de lancers d’os, et le Kok-boru ou buzkashi, le sport le plus dangereux jamais inventé, sont d’autres jeux nomades populaires.

L’observation d’une démonstration de chasse à l’aigle

La chasse à l’aigle revêt une grande importance dans la culture nomade ancienne du Kirghizistan. Il s’agit d’une tradition ancestrale qui se caractérise par l’élevage d’aigles royaux locaux qui traquent et capturent habilement leurs proies. Dans d’autres pays d’Eurasie qui célèbrent le nomadisme, notamment en Mongolie et au Kazakhstan, des coutumes similaires sont observées. À l’ère moderne, la chasse à l’aigle est considérée comme inutile. Par conséquent, la majorité de la population kirghize a complètement abandonné cette tradition.

La découverte d’un bazar/d’un marché local

Les habitants du Kirghizistan ont une profonde affection pour les marchés animés. Ces centres animés servent de guichet unique pour un large éventail de produits, de l’épicerie aux produits ménagers. Cependant, plus que de simples centres commerciaux, ils sont aussi des lieux de rencontre sociale animés. Les habitants se rendent souvent sur ces marchés non seulement pour faire des achats, mais aussi pour discuter tranquillement autour d’une tasse de thé. Bien que le Kirghizistan dispose de nombreux types de marchés, le bazar traditionnel reste le plus fréquenté du pays. Faites toutefois attention aux arnaques sur place et lisez cet article sur Parlorama sur les dangers et la securité au Kirghizistan.

La visite du lac Song Kul

Situé au cœur des montagnes du Kirghizistan, le Song Kul est d’une beauté saisissante du pays. Entouré de pics imposants et d’eaux cristallines, ce site est un rappel de la force et de la grandeur de la nature. Malgré son éloignement, le trajet jusqu’à Song Kul est bien plus facile que prévu. À quatre heures de route de Bichkek, ce sanctuaire alpin est accessible rapidement et offre un moment de repos, loin du chaos de la vie quotidienne, qu’il est difficile de trouver ailleurs. Les habitants de la région sont ouverts aux visiteurs et partagent avec eux de délicieux kumis.

L’exploration de la splendide vallée d’Altyn Arashan

Dans les montagnes du Kirghizistan se cache une vallée propice à la détente. La nature d’Altyn Arashan est magnifique, avec une rivière qui coule et des chevaux qui se promènent en toute liberté. Toutefois, le point fort du paysage est constitué par les sources d’eau chaude qui offrent une sensation de fraîcheur et de rajeunissement. La température de l’eau est parfaite et les saunas en bois offrent un cadre atmosphérique pour un bain relaxant.

L’arrêt pour l’achat d’accessoires traditionnels en feutre

Le peuple kirghize exploite les multiples possibilités du feutre, utilisé à de multiples fins, de la construction de yourtes à la confection de vêtements et d’ornements. Le feutre, avec sa grande résistance, son prix abordable et ses propriétés isolantes exceptionnelles, s’avère inestimable pour le mode de vie nomade dans des environnements imprévisibles. De nombreuses activités se déroulent au Kirghizistan et permettent de se procurer d’authentiques trésors artisanaux locaux. Bien que les villes comme Karakol ou Bishkek proposent des souvenirs artisanaux, une visite directe à la source permet d’obtenir des résultats encore plus intéressants.

La visite de la tour de Burana

Bien qu’elle ne soit pas aussi massive que certaines des plus grandes merveilles architecturales d’Asie centrale, la tour de Burana est actuellement une visite incontournable pour tous les voyageurs qui se rendent au Kirghizistan. Ce minaret autrefois grinçant a été magnifiquement restauré, mais sa riche histoire permet de remonter le temps jusqu’à l’époque des Karakhanides. En effet, ce peuple disparu fut l’une des dynasties les plus importantes du pays, mêlant les modes de vie nomade et islamique d’une manière à la fois fascinante et unique. Aujourd’hui, la maçonnerie complexe de la tour Burana se dresse toujours, offrant aux visiteurs un regard sur le patrimoine historique du pays.